Revue du podologue : Variation sensorielle et épine irritative d’appui plantaire inconsciente

Variation sensorielle et épine irritative d’appui plantaire inconsciente : l’analyse quantifiée de la marche objective son potentiel nociceptif

Afin de mieux comprendre la répercussion de l’épine irritative d’appui plantaire inconsciente (EIAPI), une pathologie sensorielle plantaire infraliminaire à la douleur sur la locomotion, l’effet de sa neutralisation sur la motilité podale, en limitant les afférences sensorielles, a été étudiée. L’analyse quantifiée de la marche et l’indice de force latérale-médiale (latéral-medial aéra) pour la force (M/LS) ont été enregistrés chez 15 sujets porteurs. La variation des afférences a été effectuée par interposition de mousse. Pour chaque paramètre (M/LF et M/LS), une analyse de la variance (Anova) a été réalisée, selon le type de pied (N : normal et P : pathologique) et les conditions sensorielles à quatre niveaux : départ et arrivée sur sol mousse. Les résultats confirment la potentialité nociceptive de l’EIAPI sur la locomotion et la régulation des activités posturo-cinétiques.

Marc Janin, Philippe Dupui
Laboratoire de physiologie, Faculté de médecine de Rangueil Toulouse
Revue du podologue — n° 38 — Mars-avril 2011 — p 8–12