Les neurostimulations manuelles et la PNS

Les neurostimulations manuelles et la Posturothérapie NeuroSensorielle
Extrait du livre écrit par
Scheibel, A., Zamfirescu, F., Gagey, PM. et Villeneuve, Ph. Pratiques en posturologie (2017)

Classiquement, le posturologues, en fonction de leurs professions, vont utiliser des neurostimulations instrumentales (prn,mes po ruraux, semelles de posture, alphs … ) dans l’objectif de stimuler récepteurs, voies neurales centripètes et sys­tème nerveux central, et ainsi de générer une remédiation posturale. Mais la bonne transmission de l’influx, nerveux est rarement investiguée et donc encore moins, évaluée.
L’expérience montre que le clinicien doit, avant de déterminer son traitement, objectiver les capacités fonctionnelles bien évidemment des capteurs stimulés, mais également des voies neuronales impliquées, grâce aux différents tests cliniques (voir chapitre 8.) Une perturbation neurale entraînant une perturbation de la vitesse de transmission de information, mais aussi une perturbation conique musculaire [50], l’examen clinique posturologique peut mettre en évidence ces perturbations [51]. Des neurostimulations manuelles neurales adaptées restaureront alors un bon cheminement de l’information et son intégration, mais également une régularisation des hypertonies et leurs conséquences douloureuses.

Philippe Villeneuve — Podologue, Ostéopathe DO et Dr Thierry Mulliez — Médecin, Ostéopathe
Pratique en posturologie — Septembre 2017 — Les neurostimulations et la PNS — p 239 à 246